Le rapport d’activité 2020 est en ligne !

Rapport moral par le président de S[cube]
Jean-Claude Roynette

Comme le reste du monde, S[cube] a vécu cette année 2020 au rythme de la crise sanitaire qui nous a demandé un constant effort d’adaptation. En dépit de ces contraintes, nous pouvons tout de même nous féliciter d’avoir au mieux réalisé le programme que nous avions initié. Pour l’association, le bilan de l’année 2020 était particulièrement attendu car nous avions choisi d’opérer une rupture avec les années précédentes en traitant le thème « l’usage des terres émergées » sous une forme renouvelant notre rapport aux publics, une forme capable de susciter la réflexion dans une approche qui appelle une participation active : le S[lab], un jeu d’enquêtes interactives empruntant ses mécaniques aux jeux de rôles, aux escape games et aux jeux vidéos.

Le rebond de l’épidémie est survenu à l’automne 2020 au moment même où nous pouvions faire le véritable test de la validité du concept du S[lab]. Cependant, même si le S[lab] n’a pu être déployé dans toute son ampleur, nous avons eu l’opportunité de vérifier son impact sur divers publics et en particulier sur les jeunes, dès 5 ans.
Nous connaissons maintenant son potentiel et sommes certains qu’il sera un instrument efficace pour une prise de conscience des enjeux liés à l’usage des sols soumis aux besoins croissants des sociétés humaines et aux agressions des changements climatiques. À cette occasion, je tiens à souligner l’implication de tous les collègues scientifiques qui ont participé à l’élaboration du projet en lui apportant leur expertise et qui ont accepté de jouer le jeu avec nous.

Avec le soutien de la Délégation académique à l’action culturelle de l’Académie de Versailles, S[cube] a pu bénéficier dans le courant de l’année, de l’appui d’une professeure-relais dont l’apport a été d’une réelle efficacité dans la mise en oeuvre du S[lab] à l’usage des élèves de collège.

La crise sanitaire a évidemment eu un impact fort sur les évènements qui sont chaque année des rendez-vous attendus avec le public, à commencer par la Semaine du cerveau que nous avions préparée avec de nombreux partenaires scientifiques et locaux. Le programme s’annonçait très riche mais a dû être purement et simplement annulé. Ce n’est que partie remise puisque ce même programme, adapté, a été proposé lors de la Semaine du cerveau 2021.

Le Prix du livre scientifique a aussi grandement fait les frais de la pandémie, en particulier avec la fermeture des médiathèques durant une grande partie du premier semestre. Nous n’avons pas pu malheureusement aller jusqu’au bout du processus, et décerner un prix.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au travers d’une année mouvementée qui a vu beaucoup de manifestations annulées, nous avons quand même pu participer à un certain nombre d’évènements et nous pouvons nous féliciter que les « produits S[cube] » aient encore cette année fait l’objet d’une large diffusion.

L’équipe de S[cube] a fonctionné une grande partie de l’année en télétravail mais jamais le programme que nous nous étions fixé n’a pris de retard de telle façon que le S[lab] est arrivé à l’heure. Il a fallu inventer une nouvelle façon de travailler à distance et petit à petit s’habituer à se réunir en visioconférence. En dépit de cela, le bureau de l’association a continué à oeuvrer efficacement et les relations avec nos partenaires ont été maintenues.

Plus que jamais je tiens à remercier nos partenaires, la Communauté d’agglomération Paris-Saclay et la Région Île-de-France, pour nous avoir maintenu leur soutien dans toute cette période qui a déstabilisé tellement de structures associatives, alors que parallèlement le conseil départemental de l’Essonne s’est désengagé du soutien qu’il apportait depuis plusieurs décennies aux actions de culture scientifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :